Le Genou de Claire
LA FORTERESSE (KILLA) de Avinash Arun, Ours de Cristal Berlin 2014 – Les écrans de Claire
Menu Fermer

LA FORTERESSE (KILLA) de Avinash Arun, Ours de Cristal Berlin 2014

 Michèle nous livre son avis sur « La Forteresse »,sélectionné à Cannes Ecrans Juniors, Ours de Cristal à la Berlinale 2014.  Ce premier long-métrage nous venant d’Inde traite de l’enfance.

killa
© Les Films du Préau

Synopsis

Chinmay, 11 ans, quitte sa métropole d’origine pour une petite ville du bord de mer. Le jeune garçon a du mal à s’accoutumer à ce nouvel environnement et à s’ouvrir aux autres. Pourtant, dans sa nouvelle école, il va se lier d’amitié avec un groupe de quatre garçons. Une amitié qui le fera grandir…

(in DP)

killa 2

AVIS

Avinash Arun, né en 1985, assure la réalisation et la photographie de ce premier long métrage, un film d’auteur, authentique et sensible sur l’enfance.

L’histoire de ce garçon, âgé de 11 ans , est fortement inspirée de l’enfance du cinéaste qui a tourné principalement son film dans la région du Maharastra, dans l’ouest de l’Inde dont il est originaire.
Comme son personnage principal, Chinmay, le réalisateur a déménagé , à plusieurs reprises, avec ses parents durant son enfance.
Il arrive donc à montrer habilement les efforts dont doit faire preuve Chinmay pour s’adapter à sa nouvelle classe et se faire de nouveaux amis.
Chinmay a d’autant plus de difficultés qu’il change complètement de cadre de vie en passant d’une grande ville ( Pune) à la campagne.
De plus, élève brillant, il a du mal à se faire accepter de ses camarades de classe.

Comme son père est décédé, sa mère, très prise par son travail, est seule pour le soutenir.
Malgré l’affection de cette dernière, le jeune garçon se sent incompris et doit se débrouiller seul  la plupart du temps.

Ce qui m’a frappé en premier dans cette fiction, c’est la beauté de la photographie mettant en valeur une nature luxuriante d’un vert surnaturel.
Les couleurs sont chatoyantes et la lumière est magnifique.La musique est agréable et discrète.

La nature et les éléments tiennent une place importante dans cette histoire.
On peut comprendre que la mousson soit un événement impressionnant  voire inquiétant pour un enfant d’autant plus quand il doit affronter seul les trombes de pluie.
La scène où il se retrouve seul dans cet immense fort exprime bien l’angoisse que peut éprouver un enfant lorsqu’il se sent abandonné.
L’histoire se passant dans les années 90, Chinmay ne disposait pas d’un téléphone portable pour appeler au secours sa maman !
Les sentiments sont décrits avec délicatesse. Les jeunes acteurs sont très à l’aise.
J’ai donc trouvé beaucoup de charme et de sincérité à cette première œuvre mais cependant elle ne semble pas assez aboutie.
Il manque un peu de relief à ce film pour qu’il provoque chez moi une réelle émotion.
Je raisonne évidemment en tant qu’adulte.
Mais les enfants ( le film est conseillé à partir de 8 ans ) s’identifieront certainement à ces gamins d’une autre civilisation, pleins de vitalité, toujours prêts à vivre de nouvelles aventures. Un « club des Cinq » version indienne !
J’ai lu dans le dossier de presse que Chinmay appartenait à la caste des brahmanes, une caste supérieure en Inde.
Cette précision, qui n’est pas anodine, n’apparaît pas clairement dans le film (sauf pour les initiés) et cela est dommage.

Ce film tourné en langue marathi a remporté l’Ours de Cristal au festival de Berlin 2014 et de nombreuses récompenses à travers le monde.
Il sera assurément un sujet de discussion intéressant dans le cadre des projections scolaires de cinéma.

Michèle

Killa photo 1

 

LA FORTERESSE
( KILLA )

de Avinash Arun

Sortie le 7 octobre 2015

Ours de Cristal et Mention spéciale au Festival de Berlin (Generation Kplus), le film LA FORTERESSE (KILLA) a également reçu le soutien du groupe AFCAE Jeune Public.

 

 « La Forteresse » sur Facebook (page les Films du Préau )

La bande annonce de La Forteresse (via Allociné)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :