[Lecture cinéphile ] Une Américaine à Monaco – biographie de Grace Kelly- par Sophie Adriansen

A l’occasion du 35e anniversaire de la mort de Grace Kelly (née à Philadelphie en 1929, décédée à Monaco en 1982), une biographie de l’actrice devenue SAS Grace de Monaco sort en poche ce mois-ci chez Charleston, spécialiste des destins féminins. Intitulé « Une Américaine à Monaco », ce livre a été rédigé par Sophie Adriansen et il s’agit d’une réédition.

Sophie Adriansen est l’auteure de plusieurs romans ou nouvelles en littérature générale et jeunesse. Formée au scénario à la Femis, elle a également publié ”Louis de Funès – regardez-moi là, vous ! » en 2013.

Voici mon avis.

Souvent dans une biographie, on ne lit que l’histoire officielle et on oublie l’intime ; or Sophie Adriansen nous parle des deux aspects de la vie de Grace Patricia Kelly, princesse de Monaco.
Elle ne cache pas l’ambition de la jeune femme, ses nombreuses aventures, ses faiblesses… Ce n’est pas « Sainte Grace » que nous découvrons dans ses pages,  c’est une femme qui avait beaucoup (tout ?) – et qui, au final, n’était pas heureuse et vivait dans une cage dorée.

Attention, l’auteur ne victimise pas Grace Kelly, elle ne la diabolise pas non plus : il ne s’agit nullement de ces « bios interdites » qui cherchent à casser un mythe.
Simplement, on nous dit que derrière l’icône, la princesse, se cachait une femme – avec des qualités et des défauts. Et c’est à cette femme, qui a renoncé à sa carrière pour vivre un conte de fées que s’est intéressé l’auteur.

A travers le portrait de la femme et de sa famille royale,  on parcourt aussi au fil des pages, un bout d’Histoire et une part du cinéma des années 50.

L’ouvrage est extrêmement bien documenté. Il suffit de voir la bibliographie et les notes de bas de page pour s’en convaincre. La structure du livre est chronologique et distingue sept dates clés (de 1947 à 1982).

Je vous rassure cependant : il ne s’agit pas d’un manuel d’histoire, on ne s’ennuie pas… Sophie Adriansen souhaitait que son texte se lise comme un roman, et c’est bien le cas. C’est un roman étoffé de nombreuses références et connaissances qui permettent de mieux approcher la femme qui se cachait derrière les écrans ou les couvertures de papier glacé.
J’ai  lu « Une Américaine à Monaco« comme un roman, tout en ayant l’impression d’en apprendre beaucoup sur Grace Kelly, la blonde actrice « hitchcockienne » devenue princesse. A lire par exemple en complément du visionnage du biopic « Grace de Monaco » réalisé par Olivier Dahan avec Nicole  Kidman dans le rôle de la princesse.

Une Américaine à Monaco

de Sophie Adriansen

 Parution en Septembre 2017 aux Editions Charleston

8,50 €

+ disponible en numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.