Le Genou de Claire
[Avis] Les dollars de sable (Dólares de arena) avec Geraldine Chaplin – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Les dollars de sable (Dólares de arena) avec Geraldine Chaplin

Présenté au TIFF, « Les dollars de sables »est une adaptation du roman du même nom écrit par le romancier français Jean-Noël Pancrazi, sorti en 2006 aux éditions Gallimard. Le sujet du film est difficile puisqu’il s’agit de tourisme sexuel, et d’une histoire d’amour entre deux femmes que tout oppose en République Dominicaine.

dollars de sables-affiche

Librement inspiré du roman éponyme de Jean – Noël Pancrazi, ce long métrage raconte une histoire d’amour qui se déroule en République Dominicaine.
Tout semble opposer ces deux amantes.
L’une est riche, l’autre pas.
L’une vit dans le cadre idyllique d’un hôtel, l’autre dans un très modeste appartement.
L’une est jeune , l’autre pas : un demi siècle les sépare.
L’une a la peau  blanche, l’autre noire.
L’une paie pour avoir du plaisir, l’autre vend son corps pour survivre.
L’une est cultivée, l’autre illettrée.
L’une est européenne, l’autre dominicaine.
 Et surtout l’une est amoureuse, l’autre pas, en tout cas pas de cette femme-là…
 affiche es dollar de sables
 La plus âgée se prénomme Anne.
 Elle est remarquablement interprétée par Géraldine Chaplin dont le regard à la fois doux et mélancolique rappelle étrangement celui de son illustre père.
Après trois ans de relation avec Noeli, Anne ressent l’envie de construire une relation sentimentale et durable avec cette jeune dominicaine qu’elle souhaite emmener en France.
C’est alors que les choses se compliquent.
 Noeli  ( Yanet Mojica ) hésite … Anne découvre des choses qui la font sérieusement réfléchir sur sa décision.
Le jeune couple trentenaire, qui a réalisé ce film,  démontre avec talent la difficulté d’aimer sans réciprocité.
 dollars des sables -pieds
 Ce film ne fera pas l’unanimité.
Certains y verront surtout une relation malsaine basée sur l’argent…
La caméra n’est pas flatteuse avec les signes de vieillesse du corps d’Anne face à la beauté insolente du corps de Noeli.
Il est rare au cinéma de voir les ébats amoureux d’une femme vieillissante avec une femme plus jeune.
Géraldine Chaplin a d’autant plus de mérite d’avoir accepté ce rôle délicat dans lequel elle apporte beaucoup d’authenticité et de sincérité.
Certains éprouveront  une  émotion pure et une grande compassion devant le destin de ces deux femmes si différentes.
 dollars des sables
 En ce qui me concerne, je suis très partagée pour ce film auquel je reconnais une esthétique très réussie et un jeu convaincant des acteurs.
 J’ai beaucoup apprécié également la musique aux rythmes afro cubains.
Mais  j’ai trouvé quelques longueurs…
De plus, s’il décrit plutôt bien la triste réalité des amours tarifées, ce film ne dresse pas suffisamment en profondeur les portraits des personnages pour les rendre attachants.
Michèle
Aff-Dollars-SiteIsa-

LES DOLLARS DES SABLES

(Dólares de arena)
de
Laura Amelia Guzmán et Israel Cárdenas
(Rép. dominicaine – Argentine – Mexique – 2014 – vo stf – 85 min)
avec
Geraldine Chaplin
Yanet Mojica et Ricardo Ariel Toribio

d’après le roman éponyme de
Jean-Noël Pancrazi

LES DOLLARS DES SABLES – Sortie nationale le 26 août.

Le roman éponyme de Jean-Noël Pancrazi va être réédité par Gallimard et sortira en librairies en format Folio le 20 août.

Crédits photos © TUCUMAN FILMS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :