[Musique] Coffret « The Cinema of Martin Scorsese »

J’ai pu tester les 4 CD « The Cinema of Martin Scorsese » et vous livre mon ressenti.

Martin Scorsese est mélomane, cela ne fait aucun doute. La musique fait partie de son œuvre .. que ce soit dans ces films, ou dans le cadre de documentaires sur les Rolling Stones, George Harrison, ou son nouveau projet de série télévisée  « Vinyl ».
Certains des films scorsesiens sont assimilés à une musique. Par exemple, la composition de Bernard Herrmann pour le générique de Taxi Driver est indissociable du film. Et que serait « New York, New York », sans le titre éponyme interprété par Liza Minelli ? Cette chanson devenue culte, chantée par les plus téméraires au karaoké est peut-être encore plus connue que le film, histoire d’amour et de rivalité musicale…

 « The Cinema of Martin Scorsese » vous permet d’écouter les musiques de ses films (originales ou pas, par ordre chronologique) et des titres bonus. Cela représente tout de même 5 heures d’écoute.

Au menu :   Bernard Herrmann, Howard Shore (« Les infiltrés » entre autres),  Elmer Bernstein pour  « Le Temps de l’innocence » –  un film « mal aimé » que j’ai défendu avec conviction lors d’une battle Twitter !

Il y aussi du Peter Gabriel, du Eric Clapton, du  Bach  et les Rolling Stones (« Gimme Shelter » est l’air fétiche de Scorsese) … Nous avons droit à des interprétations de Tony Bennett , Aretha Franklin, Dinah Washington, Liza Minelli… ou Zaz !

Le livret de 48 pages accompagne agréablement l’écoute. L’ensemble est hétéroclite mais très plaisant.

Seul bémol, le premier CD que j’ai écouté avait un souci technique pour les plages 15 à 20, mais cela vient de mon exemplaire et peut-être de mon lecteur.

Coffret 4 CD “The Cinema Of Martin Scorsese”, disponible depuis le 2 octobre 2015

Livret 48 pages, textes et interviews, photos célèbres et rares
CD 1 : De Taxi Driver (1976) à La Couleur de l’argent (1986)
CD 2 : De La Dernière Tentation du Christ (1988) à Casino (1995)
CD 3 : De Kundun (1997) à The Aviator (2004)
CD 4 : Des Infiltrés (2006) au Loup de Wall Street (2013) + titres bonus (relectures, inédits, réinterprétations)

Une compilation Decca Records – un label Universal Music France

Trailer :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.