[Preview] « The Two Faces of January » de Hossein Amini avec Kirsten Dunst, Viggo Mortensen et Oscar Isaac

Kalispera. Bientôt les vacances d’été… Êtes-vous tentés par un voyage en Grèce ?
Le scénariste de « Drive », Hossein Amini, vous invite à visiter le Parthénon, l’Acropole d’Athènes, aux côtés d’un joli  trio :  Kirsten Dunst, Viggo Mortensen et Oscar Isaac.

Présenté à la dernière Berlinale, le film me tente car il présente des similitudes avec  « Plein Soleil » de René Clément (avec Alain Delon notamment), un film de suspense qui m’a beaucoup plu d’après Patricia Highsmith. D’ailleurs, le remake « Le Talentueux Mr Ripley »  n’était pas mal non plus…

Or, il se trouve que « Two faces of January » est une adaptation du roman éponyme de Patricia Highsmith (vous pouvez lire un focus sur l’auteure ici) !!

Cover of "The Two Faces of January (Highs...

Ici, point de dolce vita en Italie, place à la Grèce et à ses guides touristiques.

Il semble que le film nous permettra de voir de beaux paysages et lieux touristiques ( en plus des sites grecs, on pourra y voir la Mosquée d’Istanbul).

On devrait aussi profiter du talent des 3 interprètes principaux… le tout dans un thriller à couper le souffle (ambiance hitchcockienne à prévoir ?).

Voici, en attendant, la présentation du film ainsi qu’un extrait.

« Hossein Amini le scénariste de Drive nous livre son premier film captivant, qui signe le grand retour de Viggo Mortensen (Les promesses de l’ombre, le Seigneur des Anneaux) au cinéma.

Récompensée en 2011 à Cannes pour son interprétation dans Magnolia, Kirsten Dunst prouve une nouvelle fois toute l’étendue de son jeu d’actrice dans « The Two Faces Of January ».

La carrière d’Oscar Isaac est, elle, en pleine ascension depuis qui a révélé tout son talent dans le dernier film des frères Cohen « Inside Llewyn Davis ». « C’est un comédien extraordinaire » selon Hossein Amini. »

Synopsis :

1962. Un couple de touristes américains très élégants, le charismatique Chester MacFarland et sa jeune épouse Colette, arrive à Athènes. À l’Acropole, ils rencontrent Rydal, jeune guide américain parlant grec, arnaqueur de touristes à l’occasion.

Séduit par la beauté de Colette et impressionné par la fortune de Chester, Rydal accepte sans hésiter leur invitation à dîner. Les MacFarland se révèlent moins lisses qu’il n’y paraît : le luxe et leur raffinement cachent bien mal leur part d’ombre.

(In CP)

  • EXTRAIT  : Visite du Parthénon :

  • BANDE ANNONCE

The Two Faces of January Bande-annonce VO

  • INFO + : Avant -première  CEFF 2014 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.