Rencontre avec Kazuo Ishiguro

Le 15 avril dernier, Kazuo Ishiguro était l’invité de la Sorbonne à l’occasion de la publication de son dernier roman, « Le Géant enfoui » (The Buried Giant).

image
La couverture du Géant Enfoui aux éditions Les deux terres (crédits photos : Claire Fayau / legenoudeclaire.com)

 

Après avoir lu les trois premières pages du roman,  Kazuo Ishiguro a répondu aux questions de Frédéric Regard, professeur à l’UFR d’anglais de l’université Paris-Sorbonne, spécialiste de la littérature britannique,  et de ses étudiants. Était présente Madame Anne Rabinovitch, romancière et traductrice du « Géant enfoui ». La rencontre était entièrement dans la langue de Shakespeare,  mais tout à fait compréhensible.

Cet événement fut à la fois une master class, et une vraie rencontre, en plus d’une séance de dédicaces.

image
Kazuo Ishiguro , 15 avril 2015 (c) Claire Fayau /legenoudeclaire.com

 

Le public fut en effet invité à poser des questions, interrogations auxquelles il a répondu avec modestie, humour et érudition. Ont été abordés, entre autres,  le thème de la mémoire (son sujet fétiche), son rapport au cinéma ( ses goûts vont de Ozu à … Melville ! ).

Kazuo Ishiguro a vu deux de ses romans adaptés pour le grand écran :
« Les Vestiges du jour »  (Remains of the Day), de James Ivory avec Emma Thompson et Anthony Hopkins, et « Auprès de moi toujours » (Never let me go) de Mark Romanek avec Carey Mulligan, Keira Knightley et Andrew Garfield.
Il a également été scénariste pour la télévision et le cinéma.

Cover of "The Remains of the Day [Region ...
The Remains of the Day [DVD (© SPHE]
Affiche de Never Let Me go Copyright Twentieth Century Fox France

 

J’ai pu lui demander de nous raconter son expérience d’écriture de scénario pour  « La comtesse blanche » ( The White Countess) de James Ivory …  Question à laquelle il a longuement répondu (merci).
Kazuo Ishiguro nous a confirmé que « Le Géant Enfoui » fera aussi l’objet d’une adaptation cinématographique. Le réalisateur pressenti est Scott Rudin.

 

Cover of "The White Countess"
The White Countess [DVD] (c) DR
Voilà un artiste pas avare de son temps (il nous a consacré plus de deux heures), qui vous remercie d’avoir posé une question, puis s’inquiète plus tard de la bonne orthographe de votre prénom pour la dédicace … vous l’avez compris ce Chevalier des arts et des lettres, OBE, ne joue pas les divas. D’ailleurs il a demandé qu’on l’appelle « Ish », Kazuo étant réservée à son épouse (également dans le salle.)

Cette soirée du 15 avril restera gravée dans ma mémoire.

Je vous laisse avec un mot de Kazuo Ishiguro dans le cadre d’une vidéo de la Sorbonne tournée lors de cette soirée – et quelques photos souvenirs…

image
Dédicace de Kazuo Ishiguro, 15 avril 2015 (c) Claire Fayau / legenoudeclaire.com

 

image
Kazuo Ishiguro (c) Claire Fayau /legenoudeclaire.com

 

image
Frédéric Regard, Kazuo Ishiguro et deux étudiantes (c) C.Fayau/legenoudeclaire.com

NB : Si je trouve le temps, je vous retranscrirai mes notes !

 

Œuvres de Kazuo Ishiguro

Quelques romans traduits en français

Le Géant Enfoui , mars 2015

· Lumière pâle sur les collines. Trad. Sophie Mayoux.Presses de la Renaissance, 1984.

· Un artiste du monde flottant. Trad. Denis Authier. Presses de la Renaissance,1987.

· « L’Été après la guerre ». Trad. Sophie Mayoux. Le Serpent à Plumes, n°5, 1989.  Presses de la Renaissance, 1990.

· « L’Été après la guerre ». Trad. Sophie Mayoux. Le Serpent à Plumes, n°5, 1989.

· L’Inconsolé. Trad. Sophie Mayoux. Calmann-Lévy, 1997.

· Quand nous étions orphelins. Trad. François Rosso, Calmann-Lévy, 2001.

· « Un village à la nuit tombée ». Trad. François Rosso, Postface de François Gallix, Calmann-Lévy, 2001.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.