Le Genou de Claire
[Série] Léna, Rêve d’étoile sur Disney Channel – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Série] Léna, Rêve d’étoile sur Disney Channel

Retour sur l’avant- première exceptionnelle « Léna, Rêve d’étoile » au Palais Garnier. Les deux premiers épisodes de cette série de Disney Channel ont eu pour lieu  de projection  la merveilleuse salle de l’Opéra de Paris : une belle mise en abyme car l’héroïne, Léna, est une jeune danseuse élève à l’Opéra…

Mais je vous laisse avec le synopsis :

Léna Grisky est une jeune danseuse, élève de la prestigieuse école de danse de L’Opéra de Paris. Léna a un secret : accidentellement propulsée en 2018 par son fiancé Henri, elle est en réalité une danseuse promise au rang d’étoile mondiale, en 1905 !

Avis : Une étoile va naître

Dans « Léna », le sujet principal est l’amour de la danse, que ce soit de la danse classique, ou du hip hop. On entend d’ailleurs plus  de chansons  « modernes », en anglais, que de musique classique.

Le scénario des deux premiers épisodes repose principalement sur le choc culturel ou plutôt temporel que vit Léna (alias Jessica Lord).
Léna, jeune aristocrate russe voyage sans le vouloir de son époque (1905)  à nos jours (2018). Ce qui permet des moments comiques plutôt bien vus –  la scène des toilettes de l’Opéra, la découverte des SMS..
Il y a aussi des hésitations amoureuses en vue pour notre jeune ballerine.
On regrettera néanmoins que la méchante rivale soit vraiment très méchante, et que les « dangereux » voyageurs du temps au look steampunk soient peu développés et ne fassent pas très peur.
Les acteurs surjouent parfois un peu, ou alors cette impression vient du fait du doublage, mais ce détail n’interpellera que les adultes, les deux épisodes sont passés comme une lettre à la poste auprès des enfants. C’est le principal. Et la narration va sûrement se développer, un peu comme la saga fantastique de voyage dans le temps  : la « trilogie des gemmes »
On sent en tout cas une envie de lier le classicisme et la modernité.

En tant que spectatrice adulte, j’ai aimé voir les personnages évoluer à l’Opéra Garnier  et sur son fameux toit, danser bien sûr, mais aussi découvrir l’école de danse située dans un bâtiment très moderne.

Au final, Léna Rêve d’Etoile est une série qui devrait motiver les  jeunes spectateurs à s’inscrire à des cours de ballet  – voire à visiter le mythique Opéra Garnier de Paris (d’ailleurs je vous joins ci-dessus quelques photos) …

 

 Léna, Rêve d’étoile

Série de 26 épisodes de 26 mn.

Diffusion sur Disney Channel  à partir du samedi 14 avril à partir de 10h45.

 

 

L’Opéra de Paris, décor de cinéma… #latergram #operagarnier #opera

Une publication partagée par Claire (@ecransclaire) le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :