Le Genou de Claire
[Test Blu-ray 3D] Spider-Man : New Generation – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Test Blu-ray 3D] Spider-Man : New Generation

J’ai pu tester le Blu-ray 3D de Spider-Man : New Generation dans le cadre de DVDtrafic.

Le film d’animation est en effet sorti en Blu-Ray, Blu-Ray 3D, Blu-Ray 4K Ultra HD, DVD, Editions spéciales et VOD depuis le 6 mai, et en Achat digital depuis le 29 avril. Le film est sorti en décembre dernier et Florian en avait fait une critique élogieuse à l’époque de sa sortie en salles.
Depuis,Spider-Man : New Generation a reçu l’Oscar du film d’animation et fait partie des films les plus salués en 2019.

Voici ce que j’ai pensé de ce film de super héros pas comme les autres et de la 3D du Blu-ray.

Le visuel est le « plus » indéniable du film Spider-Man : New Generation.
Cela ne saute pas aux yeux lorsqu’on regarde la bande-annonce, pourtant. Visuellement le film est innovant, avec des « points Benday » (le Benday est une technique d’impression tramée par lignes de points ) qui reproduisent l’impression du papier journal ou des BD,  des animations façon bande dessinée avec des bulles pour les dialogues, des jeux de couleurs à la Andy Warhol, ou encore un hommage au street art (Miles et son oncle sont des graffeurs ! ). Les détails sont innombrables et la 3D les sublime… Je pense notamment aux décors, même les plus simples comme la chambre de Miles ou la grille de la voiture de police de son père.

L’animation est fluide et ce film plein d’action va vite, très vite.
Les détails offerts par le format Blu-Ray 3D sont vraiment appréciables que ce soit au niveau du générique du début ou celui de fin, avec les effets de transparence et des spray de couleur façon graffitis… Aucun défaut sur l’image.  Le son est également irréprochable ; d’ailleurs la musique est bien trouvée.

Le combat final – que j’ai trouvé par contre un peu long- fait littéralement des étincelles, il est très « vidéoludique », mais il ne faut pas être épileptique, les flashs de lumière colorées font un peu mal

L’histoire est très bien construite, il y a de l’humour  (jamais lourdingue), et aussi de l’émotion – le récit contient une révélation véritablement dramatique digne de la mythologie gréco-latine par exemple.

L’ idée d’introduire des Spider-(wo) men de différents univers est excellente. Cela permet aux créateurs du film d’introduire différents styles graphiques : noir, manga, dessin animé mais pas tout à fait le même genre qu’un Disney – plutôt façon Looney tunes…)

Et du côté du récit, ces univers parallèles donnent un message sympathique : que l’on soit un jeune ado de Brooklyn, un quadra loser, une jeune femme, une petite fille ou même un cochon animé, finalement on a tous quelque chose de Spidey en nous, quelque chose qui nous unit. Et on peut tous être des héros… Enfin, si on écoute le message du film et à condition de se faire mordre par une araignée radioactive !

Bref, Spider-Man : New Generation donne un coup de pied dans la fourmillière des dessins animés et mérite son Oscar pour son sémillant visuel. Le mythe de l’homme araignée est rajeuni, relooké et la distraction est assurée.

Affiche de Spider Man New Generation © 2018 Sony Pictures Fr

la fiche Cinetrafic du film

En Blu-Ray, Blu-Ray 3D, Blu-Ray 4K Ultra HD, DVD, Editions spéciales et VOD depuis le 6 mai, et en Achat digital depuis le 29 avril », édité par éditeur Sony Pictures France  (le site et la page Facebook sont là.)

Cet article a été publié en parallèle sur le site de Cinétrafic et sur l’autre blog » Le Genoudeclaire » ->

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :