Le Genou de Claire
[Documentaire] The Beatles: Eight Days A Week – The Touring Years de Ron Howard – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Documentaire] The Beatles: Eight Days A Week – The Touring Years de Ron Howard

Il y a quelques mois,  Ron Howard confiait qu’il travaillait sur son projet de documentaire consacré au groupe de musique britannique Les Beatles, un groupe  » fascinant » selon lui...

Ce Jeudi 15 septembre 2016 à 20 heures, à l’occasion d’une séance unique au cinéma, vous pourrez découvrir le résultat… The Beatles: Eight Days A Week – The Touring Years nous promet de »replonger dans les années 60 aux côtés du groupe légendaire à travers une expérience cinématographique inédite en exclusivité dans plus de 150 salles partout en France. »

  beatles-8-days-a-week-affiche-ron-howard

PRESENTATION

Avec des images rares et exclusives, The Beatles : Eight Days A Week – The Touring Years retrace les premières années de la carrière des Beatles de 1962 à 1966, marquées par les tournées incessantes à travers le monde. Des centaines de dates, des milliers de fans, des heures de concerts ont permis aux Beatles d’entrer dans la légende, mais aussi d’apprendre à se connaître, à se chercher, à se renouveler et à écrire ensemble toujours plus de chansons mythiques. Du Cavern Club de Liverpool à leur dernier concert au Candlestick Park de San Francisco, découvrez les Beatles comme vous ne les avez jamais vus et jamais entendus, à travers des enregistrements live et archives inédites.

Des images exclusives du concert du SHEA STADIUM de 1965 seront diffusées uniquement en salles.

Spécialement pour la soirée au cinéma du jeudi 15 septembre, les spectateurs pourront vivre sur grand écran plus de 30 minutes de concert inédites pour la première fois entièrement restaurées en 4K et remasterisées dans le studio d’Abbey Road par Giles Martin et Sam Okell. Cette performance des Beatles devant plus de 55 000 personnes comprend leur plus grands classiques tels que “A Hard Days Night (NDLR : titre d’un film évoqué dans ce documentaire)” “I’m Down” “Everybody’s Trying To Be My Baby” et “Dizzy Miss Lizzy”

VOUS CONNAISSEZ LE GROUPE. PAS LEUR HISTOIRE.

4-garcons-ds-le-vent

AVIS : toute la Beatlemania dans un docu-concert au cinéma  ! 

j’ai passé un très bon moment en effet avec les Beatles.
On ne peut que remarquer le gros travail de montage et recherche.
Les images du concert restauré de Shea Stadium (qui dure 30 minutes) sont superbes : on a vraiment l’impression d’y être.Et je dois dire que la folie autour des Beatles semble avoir culminé ce jour-là.Les cameramen ont saisi l’hystérie de la salle et nous avons l’imression d’être au milieu des fans en délire. Fans d’ailleurs plutôt jeunes, parfois accompagné d’un parent.

Enfin l’angle choisi par Ron Howard est intéressant, on assiste à l’évolution  personnelle des quatre garçons dans le vent mais aussi à l’évolution de leur musique et de la société des années 60. Le film s’arrête sur un concert sur le toit de leur immeuble à Londres, et chacun semble en harmonie avec les autres et lui-même- dans un coin du toit, on aperçoit Yoko Ono, mais le film ne s’attarde pas sur la vie sentimentale de chaque Beatles, s’intéressant surtout à la musique et à la BeatleMania….

On verra ainsi que les disques des Beatles ont fait l’objet d’un autodafé aux Etats-Unis, suite à une réflexion de John Lennon sur le fait que les Beatles étaient plus populaires que Jésus, des  paroles jugées blasphématoires.

Toujours aux USA,  les Beatles ont refusé de jouer devant une audience ségréguée, et le concert de Jacksonville, où Blancs et Noirs étaient réunis pour la première fois, a marqué les esprits.

Il y a eu des incidents diplomatiques provoqués involontairement par les Beatles aux Philippines ou au Japon…

Les témoignages de Whoopi Goldberg ou de Sigourney Weaver, fans ayant assisté à leur concert, ou encore du musicien Elvis Costello, né dans les années 50 , et dont la mère était de Liverpool, lieu de naissance du groupe, apportent encore plus d’émotions aux images d’archives, images parfois inédites. Ron howard ne s’autorise aucune fantaisie, à part animer une fumée de cigarette dans certaines photos.
The Beatles: Eight Days A Week – The Touring Years  est un film précieux pour tous les fans, mais aussi tous ceux qui s’intéressent à la musique et à l’Histoire en général.
J’espère qu’il y aura une sortie vidéo…
En tout cas, les rumeurs disent que Ron Howard aurait envie de réaliser un second documentaire sur les Beatles. Il y a en effet matière à documentaire, tant les Beatles ont influencé une génération entière, et continuent  à marquer les générations actuelles et futures… Notez bien la date du 15 septembre !

 

4-beatles-8-days-a-week

Plus d’infos  et réservation : pathelive.com

The Beatles: Eight Days A Week – The Touring Years

JEUDI  15 SEPTEMBRE 2016

20:00

Durée :2h18

Version :VOSTFR

Tarif entre  14 et 16 euros la place.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :