[THÉÂTRE] HYACINTHE ET ROSE de et avec François Morel

Depuis le 8 septembre, François Morel joue « Hyacinthe et Rose » au Théâtre de l’Atelier, un texte qu’il a écrit lui-même pour illustrer des peintures de Martin Jarrie représentant des fleurs.

Affiche hyacinthe et rose

Ce texte, initialement destiné au support papier – un livre, donc, témoignant de la collaboration entre le comédien-auteur et l’illustrateur – relate les souvenirs d’enfance d’un homme qui, dans sa prime jeunesse, passait chaque année l’été chez ses grands-parents. Les grands-parents en question, ce sont Hyacinthe et Rose, deux êtres que tout semble séparer hormis leur passion commune pour les fleurs. Deux êtres que presque tout oppose mais qui ne peuvent vivre l’un sans l’autre, dans leur maison à la campagne, entourés de leur beau jardin.

HYANCINTHE ET ROSE - PHOTOS - 04

Ce texte, donc, n’était pas voué à la scène, mais François Morel a décidé d’en faire des lectures publiques, puis, au contact de ceux qui l’écoutaient lire et de leurs réactions, il a voulu aller plus loin et créer un vrai spectacle autour de Hyacinthe et Rose, s’appuyant toujours sur la lecture certes, mais en allant bien au-delà de la simple lecture d’origine : il s’agit désormais d’un spectacle à part entière, porté par un comédien généreux qui se donne de tout son être pour, souvent, nous faire rire, mais aussi parfois nous émouvoir, le tout sur fond musical.
Car François Morel n’est pas seul en scène : à ses côtés, le musicien multi-instrumentiste Antoine Sahler assure avec talent un accompagnement musical qui se superpose merveilleusement au texte (au piano essentiellement mais aussi à la trompette ou au cor, entre autres…), sachant se faire discret (car le texte passe toujours au premier plan) tout en se rendant indispensable. C’est un vrai duo que les deux hommes ont su créer, s’appuyant sur le thème musical de la chanson populaire « Qui peut dire où sont les fleurs » (adaptation de « Where have all the flowers gone » du chanteur folk américain Pete Seeger), dont on entend au début du spectacle l’une des versions françaises, et qui ponctue ensuite le récit. Le musicien ne se contente pas d’ailleurs de jouer, il chante également et intervient parfois, brièvement mais sûrement, dans la narration. Quant à François Morel, il touche lui aussi, par moments, à la musique…

HYANCINTHE ET ROSE - PHOTOS - 02

Après une mise en place instrumentale humoristique, Hyacinthe et Rose prennent vie sous nos yeux, ainsi que tout un tas de personnages croustillants peuplant les souvenirs de notre conteur : le curé du village, le cousin insupportable de perfections, la chatte Estafette, la cousine pleurnicheuse, la jeune tante enthousiaste et pleine d’idées novatrices, fraîchement entrée dans la famille… Sans parler du narrateur lui-même, qui revit toutes ces anecdotes et grandit au fil de ses souvenirs, accompagné par les conseils de ses grands-parents – on retiendra notamment la mémorable leçon sur le langage des fleurs…

Un joli texte plein de poésie et de tendresse, d’humour et d’émotion, un spectacle plein de charme dont on sort ému et le sourire aux lèvres…

Hélène Lailheugue pour les Ecrans de Claire

 

HYACINTHE ET ROSE

Un spectacle de François Morel au Théâtre de l’Atelier
du mardi au samedi à 19h, jusqu’au 11 décembre 2015

En savoir plus sur la pièce et réserver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.