Le Genou de Claire
[Théâtre] « Prête-moi ta femme » de Sacha Judaszko et Vincent Leroy – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Théâtre] « Prête-moi ta femme » de Sacha Judaszko et Vincent Leroy

Michèle a vu la comédie « Prête-moi ta femme » de Sacha Judaszko et Vincent Leroy , au Théâtre BO Saint-Martin.

prete moi ta femme

 

Synopsis : 
Un professionnel qui passe sa vie à sauver les couples va utiliser son talent pour en briser un . 
Léo aime Léa. Léa aime Léo.
Comme dans tous les couples , ils connaissent des hauts et des bas.
Au bord de la rupture , ils consultent un psy pour sauver  leur union. 
Mais que se passe t-il quand le psy tombe amoureux de sa patiente ? 
Comment faire quand celui qui est censé sauver votre couple fait tout pour le détruire ?
L’amour sera t-il plus fort que tout  ?
Avis : 
 prete moi ta femme 1
Thibaut de Lussy est un « bo » psy ( je n’ai pu résister à la rime).
Si vous avez besoin de vous détendre (ne serait -ce que vos zygomatiques), c’est lui qu’il faut consulter.
1 h15 de thérapie… par le rire et vous vous sentirez déjà mieux.
Celui que certains ont vu dans  » Plus belle la vie  » s’éclate dans cette comédie drôlissime où il campe un psy savoureux.
Ce dimanche, ses patients étaient formidablement incarnés par Sacha Judaszko (co- auteur de la pièce) et Anne Sophie Bajon.
A d’autres séances, ce sont Serge Bonafous ( plus connu sous le nom de Bonaf , producteur de la pièce et co- directeur du théâtre BO) qui devient Léo et Céline Holynski dans le rôle de Léa.
Cette pièce tire les ficelles du théâtre de boulevard mais elle le fait avec habileté, sans vulgarité.
 Pas de portes qui claquent … car de toute façon, il n’y a pas de porte, exiguïté de la scène oblige !
Les quiproquos s’enchaînent sans répit, les rebondissements sont nombreux jusqu’à une fin totalement inattendue, qu’il est interdit de dévoiler même à ses amis les plus proches.
Cette pièce est très actuelle. Elle aborde le thème des fonctions de l’homme et de la femme dans un couple dans notre société.
Comment cela se passe t-il si c’est seulement la femme qui fait  » bouillir la marmite » ?
Après 10 ans d’existence, un couple peut -il survivre sans enfant ?
Et puis, toutes ces petites manies quotidiennes qui agacent l’autre …
Si cette histoire remporte un franc succès auprès du public ( la salle était comble)  c’est que chacun peut se reconnaître, à un moment ou à un autre, dans cette évocation de la vie à deux.
Il suffit de regarder autour de soi, à la fin du spectacle, dans ce petit théâtre pour voir que les comédiens ont atteint leur but.
Ils ont réussi à conquérir l’assemblée.
Les spectateurs ressortent avec le sourire aux lèvres.
 Il faut saluer le talent indéniable des acteurs, leur présence naturelle et chaleureuse, leur humour irrésistible. Le psy n’est pas si loufoque qu’il n’y paraît …
 Mais la réussite de la représentation doit beaucoup également à l’écriture subtile de la pièce et à la mise en scène dynamique de Marlène Noel.
**

PRÊTE MOI TA FEMME 

Une comédie de Sacha Judaszko et Vincent Leroy
 Théâtre BO 
19 boulevard SAINT-MARTIN 75003 PARIS
Auteurs : Sacha Judaszko et Vincent Leroy
Interprètes : Sacha Judaszko ou Serge Bonafous, Anne-Sophie Bajon ou Céline Holynski, Thibault de Lussy
Mise en scène : Marlène Noël

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :