Le Genou de Claire
(Théâtre) « Un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires «  – Les écrans de Claire
Menu Fermer

(Théâtre) « Un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires « 

Un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires , c’est la nouvelle comédie de Jean Franco et Guillaume Mélanie (auteurs de « Panique au ministère », « Lady Oscar » et « Pour combien tu m’aimes »). Voici l’avis de Michèle.

Synopsis

« Julie vit avec Julien et ils élèvent ensemble Jules, le bébé qu’elle a eu avec Antoine. Pour l’équilibre du petit, elle a réuni tout ce petit monde pour une semaine de vacances au bord de la mer. Il paraît que l’enfer est pavé de bonnes intentions… »

 

unnamed

 

La mère, le beau – père et le père naturel de Jules, nourrisson de huit mois , décident pour le  » bien de l’enfant « , de cohabiter une semaine dans une villa en bord de mer .

Si l’équilibre du petit y gagnera peut -être, l’ambiance, elle, y perdra à coup sûr ! Ou pas …

Ce soir du 28 octobre, à quelques pas de la Tour Montparnasse illuminée, la salle du Théâtre Edgar était pleine à craquer.

Sur scène, deux hommes se chamaillent …  Le ton est vif, les réparties fusent. Les deux hommes ne se font pas de cadeaux !

Le grand, c’est Guillaume Mélanie, et le petit, Jean Franco.

Ils s’affrontent sur scène mais on sent rapidement une vraie complicité entre eux – d’autant plus quand un fou rire imprévu se déclenche chez l’un, provoqué par l’attitude de l’autre.

Ils sont, tous les deux, responsables de cette pièce contemporaine mise en scène par Cédric Moreau.

Ces deux auteurs sont des acteurs confirmés qui ne manquent pas d’humour et qui semblent bien s’amuser sur les planches.
Au milieu de ces deux grands gamins en éternelle rivalité, une femme essaie de faire régner la paix ou du moins un climat plus favorable à une période de vacances.

Elle , c’est Alexandra Chouraqui, et elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds …

Elle incarne avec détermination une femme moderne qui aspire à la réussite d’une famille recomposée.

Elle arbitre des olympiades entre le beau- père et le père de son fils , afin de déterminer lequel de ces deux hommes sait le mieux s’occuper du petit Jules … C’est , à mon avis, un des passages les plus drôles de la pièce .

Le rire n’est pas permanent dans cette histoire.

Le ton se veut plus dramatique quand sont abordés le passé et les faiblesses des deux hommes.

Le rythme est soutenu dans l’ensemble.

Il y a des moments vraiment croustillants et d’autres, au comique un peu lourd mais jamais vulgaire.

Cette pièce remporte un franc succès car elle traite d’un sujet sensible et indémodable – à savoir la garde des enfants en cas de séparation des parents.

C’est du bon théâtre de boulevard, vivant , bien interprété.Une comédie humaine et humoristique.
Michèle

UN WEEK- END SUR DEUX ET LA MOITIE DES VACANCES SCOLAIRES

Une comédie partagée de Jean Franco et Guillaume Mélanie

Au Théâtre Edgar – 58, boulevard Edgar Quinet, 75014 Paris

(Métro : Edgar Quinet, Montparnasse)

– En alternance, du mardi au samedi à 19h ou à 21h

– Le dimanche à 17h30 une semaine sur deux

Site du théâtre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :