Menu Fermer

(Livre) Zoé de John Scalzi (saga Le Vieil homme et la guerre – Old Man’s War)

En attendant la série télévisée à venir, je vous propose un billet de blog sur la série littéraire space opera  » Le Vieil homme et la guerre« .

Écrite par John Scalzi, la saga est composée de plusieurs romans datant du début des années 2000.
Le tome 1 s’intitule »Le Vieil homme et la guerre » et donne son nom au reste de la saga.

Le résumé de ce premier tome ? « John Perry, 75 ans, veuf, décide de s’engager dans les forces de défenses coloniales. L’âge lui pèse et, comme beaucoup d’autres dans sa situation, il en est venu à penser que, si les forces de défenses coloniales recrutent des hommes et des femmes d’au moins 75 ans, c’est qu’ils ont les moyens de les faire rajeunir ». (Source : Wikipédia)


Verdict : tome 1 validé ! C’est même un coup de cœur. De la SF façon ‘Starship Troopers’ ou ‘La stratégie Ender’, avec un humour pince sans rire et de la romance.
Aujourd’hui je vous parle du tome 4, sobrement intitulé « Zoé », à l’occasion de sa sortie en livre audio.

L’histoire de Zoé, comme tous les autres tomes, se déroule dans le futur et dans un contexte de colonisation d’autres planètes par l’être humain. En fait il s’agit de la réécriture du tome précédent ( le tome 3), le récit étant mené du point de vue de Zoé. Mais qui est Zoé ?

« Je m’appelle Zoé et j’ai quinze ans. Je suis la fille adoptive de John et Jane Perry, ex-officiers des Forces de défense coloniale. Je suis aussi la fille de Charles Boutin, l’homme qui a donné la conscience à tout un peuple d’extraterrestres. Je suis enfin, de ce fait, l’icône de ce peuple et je vis sous la protection de Pirouette et Cacahuète, deux de ses représentants. Je suis encore – soit dit en passant – la copine d’Enzo, un garçon tout à fait mignon et qui me permet de me faire les dents. Ouf!
Mon récit commence quand John et Jane acceptent d’encadrer la colonisation d’un nouveau monde. Vous avez lu cette aventure dans La dernière colonie. Mais sûrement pas comme je vais vous la raconter. »

Source : L’Atalante, éditeur français du roman ( https://www.l-atalante.com/catalogue/la-dentelle-du-cygne/zoe-9782841724703/)

D’habitude, je lis (ou j’écoute) les tomes dans l’ordre. J’ai décidé de zapper les tome 2 – qui n’avait pas le même héros en personnage principal- et le troisième tome qui raconte donc l’histoire narrée par Zoé ( tome 4) du point de vue de John Perry, son père adoptif. Pourquoi ? Parce que le tome 4 venait de sortir en livre audio et que j’étais curieuse de découvrir le personnage de Zoé…

Voici ce que j’ai pensé du livre…


J’ai aimé le fait que la condition féminine soit bien plus mise en avant que dans le tome 1, via le personnage d’une ado…

En fait, le roman développe à la fois des thèmes YA ( l’amour, le passage à l’âge adulte, la psychologie du personnage principal) et des thématiques de la saga (space opera , politique et guerre interplanétaire) ..

Je trouve que le personnage de Zoé est intéressant parce qu’on sent qu’elle aura une destinée hors du commun- tout en étant une adolescente « banale » sous d’autres aspects…

Les premiers chapitres sont vraiment sympathiques. Zoé explique bien son histoire personnelle, les enjeux d’arriver sur une nouvelle planète, ses dilemmes. Elle est attachante et m’a fait sourire avec ses réflexions.
Zoé s’adresse directement à nous, lecteurs, et je dois dire que je trouve que la façon dont elle s’exprime est bien trouvée aussi. Je vois très bien une jeune fille de 15 ans parler ainsi.
Léger bémol : par moments il me semble qu’elle se remet de situations traumatiques de façon spectaculaire et un peu trop rapidement.
Ceci dit, c’est souvent le cas en littérature jeune adulte. Certes, les héros et héroïnes souffrent, ont souvent des préoccupation de leur âge mais sont capables de choses quasi surhumaines. (Je pense à Hunger Games , Divergente etc.) J’avoue que les derniers chapitres m’ont moins intéressée. Pourtant il y a plein de rebondissements ! Je n’arrive toutefois pas à mettre le doigt sur un problème de rythme précis.
Enfin, le final du livre, quoique porteur d’un message d’espoir et de promesses de nouvelles aventures, est un peu décevant. Néanmoins, c’est peut-être moi qui ai éprouvé un peu de lassitude… Je recommande la lecture de ce tome, qui n’est sans doute pas indispensable puisqu’il y a redite avec le tome 3.Je verrai si le tome 3 apporte réellement quelque chose, peut-être les enjeux diplomatiques…

Le petit « plus » du roman : Scalzi laisse une grande place à l’humour. Zoé est assez sarcastique, ses amis et parents également. C’est assez rafraîchissant, d’autant plus que c’est plutôt rare en science-fiction ou en Young Adult.

Performance de la comédienne lectrice.

Dans Zoé, Kelly Marot prête sa voix à tous les personnages du roman : Zoé , sa meilleure amie Gretchen, ses parents adoptifs John et Jane et toutes les créatures extraterrestres du texte, par exemple Pirouette et Cacahuète, ses gardes du corps légèrement crispants  !
La comédienne narratrice avait déjà fait un excellent travail sur la saga Ewilan, à mon avis son timbre juvénile colle parfaitement à la personnalité de Zoé, et j’ai apprécié les changements de personnage : elle module sa voix avec talent, notamment pour Pirouette et Cacahuète. Bonne pioche donc.

A noter que c’est Philippe Spiteri qui a lu les tomes 1, 2 et 3. On pourra aussi l’écouter lire les tomes à venir. Le tome 4 fait figure d’exception puisque c’est Zoé qui s’adresse au lecteur…

Le Vieil Homme et la guerre en livres audios (John Scalzi / Librairie L’Atalante (P)2021 Audiolib)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.
%d blogueurs aiment cette page :