Menu Fermer

(Blu-Ray) Présidents réalisé par Anne Fontaine avec Jean Dujardin et Grégory Gadebois

Anne Fontaine est une réalisatrice à la filmographie variée.
Elle a réalisé une biographie (Coco avant Chanel), des drames comme Nettoyage à sec et les Innocentes, ou encore des adaptations littéraires de Marvin ou la Belle Education , Perfect mothers, Police ou Gemma Bovery (ce dernier film étant tout de même plus une comédie dramatique)….
Elle a aussi dirigé des films plus fantaisistes et légers comme Blanche comme neige ou Augustin, roi du kung-fu… Présidents même s’il y a un côté biographique, et s’inspire d’événements réels, fait partie de cette dernière catégorie. Je vous en laisse seul juge en lisant le synopsis.

AVIS : PRESIDENTS : Licence poétique en politique

Présidents est un film anecdotique mais sympathique.
Quand deux ennemis en politique décident de s’unir pour remonter en selle et former une » union sacrée contre le péril fasciste » (Marine Le Pen), c’est -hélas- forcément de la fiction, voire de l’uchronie…

Le film d’Anne Fontaine est plus une fable potache qu’une réflexion sur la politique. Quoique : on y montre mine de rien la tentation du pouvoir, et l’irrésistible attraction (corruption) que ce dernier exerce, même sur les plus « purs » et éloignés de la politique. On est tout de même loin de Chez Nous ou de l’Exercice du Pouvoir ou encore des biographies politiques. On n’est pas vraiment dans la poilade et la franche satire de Quai d’Orsay non plus.
Bref, difficile de classer le film, même on sent une volonté d’être amusant.
Et amusant, il l’est souvent. D’abord parce que les deux hommes sont opposés dans leur caractère et leur mode de vie… Il y a aussi de bons moments d’humour grâce au « ping pong verbal » entre les deux ex- présidents – Francois Hollande ( Grégory Gadebois, impeccable) et Nicolas Sarkozy (Dujardin, ni bon ni mauvais même si vraiment peu ressemblant).
Il y aura aussi un match de tennis, des balades à vélo en Corrèze, une visite de monuments historique, un pique- nique avec du pâté fait maison ( François Hollande serait un bon cuisinier et apiculteur). Sans compter pas mal d’allusions au président actuel, Emmanuel Macron… Le but du film est sans doute d’imaginer ces hommes politiques dans l’intimité et de montrer que ce sont des hommes comme les autres.

Étonnament, l’amusement vient plus des personnages secondaires.L’épouse de François, Isabelle (alias Pascale Arbillot) , est vétérinaire et a priori allergique à la politique et aux mondanités. A priori.
La femme fictionnelle de Sarkozy ne s’appelle pas Carla, mais elle chante… de l’opéra. Cette cantatrice est donc très loin des douces mélodies « ASMR » de l’ex première dame de France. Doria Tillier incarne avec délectation et beaucoup d’humour ce personnage… Finalement les femmes ont le bon rôle dans ce film et s’avéreront plus malignes que leurs maris.

Un gag récurrent vient du garde du corps de Nicolas S (excellent Jean-Charles Clichet). C’est un homme qui sous des airs rêveurs est en fait très intelligent et de bon conseil pour Sarkozy… C’est assez drôle de le voir citer les 7 vertus du bushido ou de psycho analyser en quelques secondes François Hollande. Nicolas a aussi les « conseils  » d’un guide spirituel très porté sur l’argent : Denis Podalydès, très rigolo en coach arnaqueur – anecdote amusante, il a joué Nicolas Sarkozy dans La Conquête de Xavier Durringer, il y dix ans de cela  ! D’une manière générale, le casting est très bon. Le film a une belle photographie (bravo Yves Angelo) et donne envie de faire un tour en Corrèze.

La fin est assez amusante ou cynique, cela dépend du point de vue… En tout cas la boucle sera bouclée d’une manière assez surprenante.
Au final, on aura quand même bien souri en regardant ce Présidents, même si l’ensemble reste anecdotique.

Bonus

  • Scènes coupées (9 minutes)

On compte six scènes coupées du film pour une durée totale de quasiment neuf minutes. Elles concernent principalement les relations entre François et Nicolas. Pas vraiment utiles pour l’intrigue, ces scènes auraient pu être incorporées tout de même, le film n’étant pas si long que cela.
Une autre scène traite d’une possibilité de relation amoureuse entre Natacha, l’hôtesse de Nicolas Sarkozy en Corrèze, et le garde du corps de ce dernier.
Elle n’est pas nécessaire non plus – surtout que dans le film, il n’y a aucune allusion entre les deux personnages – même si les dialogues sont savoureux.

PRESIDENTS

Réalisé par : Anne Fontaine
Avec : Jean Dujardin, Grégory Gadebois, Doria Tillier, Pascale Arbillot, Jean-Charles Clichet…
Editeur : Universal Pictures France
Date de sortie en Blu-Ray : 3 novembre 2021
Date de sortie en salles : 30 juin 2021
Durée : 97 minutes

Bande annonce : https://youtu.be/KxxlWhBpd6E

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.
%d blogueurs aiment cette page :