Menu Fermer

(Critique) Spider-Man 3 : No Way Home avec Tom Holland et Zendaya

Florian nous livre une petite critique à chaud, garantie sans spoiler (et ce n’est pas évident) en dehors de ce qui a été montré dans les bandes-annonces, de Spider-Man: No Way Home. La nouvelle toile des studios Marvel est arrivée au cinéma ce mercredi 15 décembre 2021.

Zendaya et Tom Holland dans Spider-Man No Way Home (copyright Marvel 2021)


Objet de toutes les rumeurs depuis son annonce, le troisième film centré sur l’Homme-Araignée version Marvel Studios, arrive enfin sur les écrans français, et propose de rentrer dans plein pied ce qui fera le coeur de la phase 4 du studio, à savoir le Multivers.

Suite à la révélation finale de Far From Home, Peter Parker doit faire face à une vindicte populaire suite à la révélation de son identité, ce qui va entraîner, après un entretien avec le Doctor Strange, à un rapprochement des deux autres univers cinématiques précédents, celui de Sam RAIMI (avec Tobey MAGUIRE) et celui de Marc WEBB (avec Andrew GARFIELD), avec plusieurs vilains issus de ces films (mais pas tous).Un concept radicalement différents des autres films sur le tisseur, qui offre une véritable volonté de renouveau narratif par rapport à l’histoire classique.
L’une des forces du film, ce sont ses premières minutes. En installant une forme de tension palpable dès le début, le film entre très rapidement dans le coeur du sujet et sur les motivations de chacun, avant, bien entendu, que le tout se complique. L’histoire est cohérente, et ne part pas dans trop de directions comme le précédent film a pu le faire. On apprécie d’ailleurs les différents rebondissements que le film propose, n’hésitant pas à rebattre régulièrement les cartes en jeu, en se permettant des éléments scénaristiques inédits, jamais mis en place dans les comics. Il faut dire que le film reste assez chargé compte tenu de la menace à laquelle notre protagoniste fait face. Une durée de film parfaitement ajustée, qui ne souffre que de quelques temps morts ponctuels.
Le film contient énormément de fan-service. Qu’il s’agisse de dialogues en référence aux précédents films, ou d’apparitions rapides de personnages du MCU, le film détient énormément de moments épiques… pour un public de fan. Et c’est, dans un sens, l’un des défauts du film. A trop verser dans le fan-service, le film souffre de quelques longueurs qui alourdissent le film pour quelques dialogues qui auraient pu être écourté, et qui risquent de ne pas forcément passionner ceux qui ont découvert l’univers des super-héros avec l’émergence et la popularité des Avengers.
Au niveau de la réalisation, on a l’impression que Jon Watts a énormément gagné en ambition. Bien loin de la réalisation plan-plan des 2 premiers films avec quelques scènes de fulgurance, ici on ressent une volonté d’iconiser bien plus son personnage, avec quelques plans mémorables. Au niveau de la musique, si le thème de Spidey MCU est bien mis en avant, on regrette qu’il n’y ai pas eu des thèmes des opus des deux autres univers, comme pour cimenter encore plus le concept du film.
De nombreux clins d’oeil aux comics sont présents et comme toujours il est nécessaire de rester pendant tout le générique, pour une scène post-générique, et une bande-annonce du prochain Doctor Strange.
Au final, Spider-Man No Way Home propose un film parfait pour les fans, incroyablement distrayant, mais qui risque de laisser certaines personnes sur le côté.

Florian Bizieux

Copyright Marvel 2021

Spider-Man : No Way Home

Sortie : 15 décembre 2021 en salle

Durée : 2h 29min
De Jon Watts
Par Chris McKenna, Erik Sommers
Avec Tom Holland, Zendaya, Benedict Cumberbatch…

1 Comment

  1. Ping :Spider-Man : No Way Home avec Tom Holland (2021) – Dans la toile de Spider-Man

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.
%d blogueurs aiment cette page :